La Cathédrale du sacré coeur- Alger

La Cathédrale du sacré coeur- Alger

En 1944, Monseigneur Leynaud, alors archevêque d’Alger, émit le vœu d’ériger une église singulière dans
la capitale. Elle est située en plein centre-ville, vers
le haut de la rue Didouche Mourad, sur le terrain même où les Dames du Sacré-Cœur avaient bâti un collège en 1842. La construction de l’église a commencé à partir de 1956. En décembre 1962, elle a été élevée au rang de cathédrale, puis, consacrée en 1966.

Voulant écarter le luxe, c’est le béton armé qui a été choisi comme matériau pour construire l’église, utile pour réaliser son architecture singulière : on pourrait penser à une tente, fidèle à l’inspiration de ses concepteurs qui se sont inspirés de l’Evangile selon Jean : «Dieu a planté sa tente parmi nous».

Un immense vitrail forme un jeu de couleurs (bleu, rouge, vert, or, brun) et de lumières. Il longe l’édifice tout en donnant l’impression de le scinder en deux parties.

De nombreux objets de valeur ornent la pièce centrale: un autel en marbre de Carare, une table taillée en un seul bloc, pesant environ quatre tonnes et demie, une crèche tyrolienne en bois datant de deux siècles.

Mais la pièce la
plus remarquable
est une mosaïque
datant du quatrième siècle. Elle
 provient de la 
première basilique
de Castrum Tungi
tanom (actuelle Chlef). Cette pièce unique de l’art chrétien antique, est la plus ancienne représentation de l’Eglise, sous forme de labyrinthe. Le chemin qui s’ouvre à l’entrée du dédale conduit à quatre carrés et nous entraîne au centre. Partant de la lettre
S qui occupe le milieu d’un carré de lettres, on y lit dans tous les sens: Sacta eglisia, sainte église.

Ajouter Commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Téléphone: + 213 (0) 21 60 94 23 / +213 5 42 19 52 88
Fax: + 213 (0) 21 60 94 23
Résidence petit Hydra BT/A
Hydra 16000 Alger, Algérie
Changer la monnaie
DZD Dinar algerien
EUR Euro