6 choses à faire à Bou Saâda (M’Sila) !

6 choses à faire à Bou Saâda (M’Sila) !

On ne vous parlera pas de la Saint-Valentin. Non ! On n’évoquera même pas le sujet… Non vraiment, il n’en est pas question. Mais si vous voulez quand même passer un weekend en famille, en couple ou tout simplement en célibataire alors que le monde entier célèbre la fête de l’amour : parce que ça vaut le détour, on vous propose d’aller faire un tour à Bou Saâda…

Bou Saâda ou la Cité du bonheur

À 3 h 45 d’Alger via la A1 ou la N8, vous voici plongés dans les bras de Bou Saâda, littéralement Cité du Bonheur. Bou Saâda commune de la wilaya de M’Sila (située à 69 km du chef-lieu), est la première oasis avant le désert. Autant dire un excellent avant-goût à presque 300 kilomètres d’Alger. De quoi se faire plaisir et découvrir du pays, le temps d’un week-end par exemple.

1-Vieille médina, longue histoire

Venues d’orient, d’Andalousie, escale des caravaniers yéménites, du Soudan, … Ou encore refuges des soldats du dernier roi de Cordoue Abou Badil, des Banou Hillal, des Banou Hammad, des baghdadis et des Kouloughlis… On dit que Bou Saâda aurait été édifiée au 13e siècle par les Gétules berbères migrants ou au 15e siècle par les catholiques, au lendemain de la Reconquista espagnole de l’Andalousie. On dit aussi que cette cité renommée pour ses arts et ses lettrés de par le monde, est sortie de terre à l’avènement des vassaux d’Alger. Tant de choses et autant d’histoires qui font toute la magie des ouled nail, les mystères de la cité du bonheur… À découvrir absolument.

2- Le moulin Ferrero

Déplacé au centre-ville, le moulin Ferrero du nom de son propriétaire italien a débarqué en Algérie en 1867. Après un passage à Bejaia, il s’installe à Bou Saada. À l’origine, le moulin se trouvait à 02 kilomètres de la ville, l’emplacement actuel est à visiter. Le site offre une vue splendide sur la vallée. Implanté en cascade sur une plateforme rocheuse.

3-Visiter le musée Etienne Dinet

Inauguré en 1993, le musée est mitoyen à la demeure du peintre dont le nom est intimement lié à la cité du bonheur. Par amour pour Bou Saâda, Etienne Dinet a choisi de vivre et d’y être enterré, aux côtés de son meilleur ami Hadj Slimane Ben Brahim. C’est d’ailleurs avec lui que Dinet rédigera plusieurs ouvrages sur l’islam ainsi que son testament écrit en arabe. Le visiteur découvrira dans ce musée, quantités de peintures à admirer.

4-Le domaine de la puissante Lalla Zineb

Au pied du mont Omrane, sur deux collines, entourée de montagnes, El Hammel a été bâtie au 11e siècle. La zaouïa culminante au sommet, vous donne cette impression que temps n’a pas d’emprise sur les lieux. Que l’âme et l’esprit de Layla Zineb amie d’isabelle Eberhardt sont présents dans chaque recoin de la forteresse.

Constituée d’une mosquée, d’une école coranique et du mausolée ou repose entre-autre le Fondateur Sidi Mohamed et son héritière : Lalla Zineb, l’insoumise. Une véritable héroïne qui a reçu la baraka de son père, a la mort de ce dernier en 1897. Zineb a tôt fait d’imposer la volonté de son père d’abords à son cousin puis aux forces coloniales qui ont tenté de l’en dépossédé. On dit qu’elle a hérité de son père la baraka mais aussi une somme d’argent équivalent aujourd’hui à neuf millions d’euros. De quoi attiser toutes les convoitises.

Bienvenue à Ain Touta
A une dizaine de kilomètres, au sud ouest de Bou Saâda, El Hammel, petit village très agréable construit autour d’Ain Touta, à visiter également le musée du Moudjahid, les jardins au pied de la zaouïa et la vielle mosquée « El Houdjadj »

5- Les gravures rupestres à Ben Srour

À une quarantaine de kilomètres de Bou Saâda,  se trouve Beni Srour. Un site qui regorge d’histoire avec nombreuses gravures préhistoriques datées à 7000 ans avant Jésus –Christ.
Plus de cent sites archéologiques ont été répertoriés dans la wilaya de M’Sila.

6- Manger du Zviti … Avec modération !

Outre le fameux Djor et de la chakhchoukha, connue mondialement au Zviti ou Zfiti ou encore Boumehraas, vous ne pouvez pas passer à Bou Saâda ou M’Sila sans en marger. Par contre, faut avoir l’estomac solide pour en apprécier la tenue du piment. Bon appétit aux téméraires !

* Les mosquées à visiter à Bou Saâda : Sidi Thameur, Ouled Attig, Mouaminine, des palmiers.

Quelque soit votre destination ce week-end, on vous le souhaite heureux parmi les vôtres.

Ajouter Commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Téléphone: + 213 (0) 21 60 94 23 / +213 5 42 19 52 88
Fax: + 213 (0) 21 60 94 23
Résidence petit Hydra BT/A
Hydra 16000 Alger, Algérie
Changer la monnaie
DZD Dinar algerien
EUR Euro